Voici une série de témoignages recueillies par la section d’Egalité et Réconciliation Rhône-Alpes auprès de gendarmes et policiers français.

Confrontés à des difficultés inacceptables et multiples qui mettent à mal les plus profondes vocations, ils évoquent sans détours la crise larvée qui dépossède les corps constitués de leur véritable mission d’intérêt public. Nous saluons le courage de ces témoins soumis à régulière déconsidération et dont l’unique but ici est de dénoncer un idéal trahi par une élite qui a lâché sa base et n’hésite pas en d’étranges circonstances à « privatiser » nos forces de l’ordre à des fins bien étrangères.