Voici le deuxième témoignage accordé par un membre des corps constitués à la section Rhône-Alpes d’Egalité et Réconciliation.

Animé par le souci d’une vérité due à ses concitoyens, l’intervenant aborde ici, sans concession mais avec foi et sincérité, les multiples facettes d’un quotidien indigne de ses statut et vocation. Lâché par une hiérarchie et une administration qui le déconsidèrent, soumis à des obligations aussi absurdes qu’inadmissibles, le policier intègre semble aujourd’hui contraint d’évoluer en solitaire dans un système général sclérosé par la résignation à l’inefficacité. Nous remercions chaleureusement l’auteur de ce témoignage et saluons son courage exemplaire.